Archives pour juin 2009

Analyse ‘on line’

Pour répondre comme prévu à mon amie Pume, j’ai souhaité mettre tout d’abord en ligne mon texte sur l’IA car les deux sont liés.

La question n’est pas : ‘ il y a ou il n’y a pas ‘ d’analyse possible hors cabinet psy, la question est plutôt pourquoi ?

Tout d’abord souvenons nous que Freud l’avait expérimentée par téléphone, de cela il ne nous reste que peu de traces comme si l’on souhaitait l’occulter et s’il était de notre époque il aurait également utilisé internet. Parce que l’analyse est un mouvement perpétuel et sociologique. Je le dis et le répéterai si besoin ; sans sociologie il n’existe pas de psychanalyse. Un psychanalyste qui n’a pas étudié la sociologie est comme un électricien  sans voltmètre !

Thérapie : Analyse…
Tout d’abord il nous faut bien passer par une thérapie avant de pouvoir commencer l’analyse. Pourquoi ? Simplement pour désinfecter les plaies avant de pratiquer toute ablation.
Chercher à savoir d’où venait le clou, comment il est entré dans la chaussure, pour ensuite atteindre le pied avant de protéger le blessé de toute infection ou surinfection reviendrait à dire :

- Vous allez mourir mais ne vous inquiétez pas nous cherchons de quoi !

Et non :

- Nous mettons tout en oeuvre pour vous sauver !

Cette métaphore passée revenons à la thérapie.
Tout est utile dans la phase thérapeutique, le moindre mot, le moindre souvenirs, le moindre rêve, guide le thérapeute là où cela fait mal.
Alors le moyen employé pour ce faire, peu importe ! Puisque c’est le moyen où le patient se sentira le plus à l’aise qui ‘urge’ nous sommes là en état d’urgence.
L’effet catharsique de l’écriture n’est plus à prouver et s’il y a effet catharsique il y a donc soulagement de la douleur durant l’opération. N’est ce pas là le plus important ?
Mes patients ‘on line’ m’envoient des mails de manière illimitée, ils savent qu’ils seront lus, que par retour ils auront ‘message reçu’ mais ils savent aussi que je ne répondrais qu’une fois par semaine, que je décortiquerais ; que je désinfecterais… C’est aussi un rendez vous !
Tout cela se passe dans la phase thérapeutique.
Vient ensuite et tout naturellement la phase analytique :

C’est bien là où il ne m’est plus utile d’intervenir puisque le champs opératoire est propre !
La douleur est catalysée, la plaie désinfectée, le patient peut maintenant seul chercher l’origine de ce clou, le récupérer, le nettoyer… Eh oui, il faut bien tout cela puisque ce clou en question a été enfoui des lustres avant d’arriver à bloquer la marche ; il est probablement même dans la famille depuis…….. A vous de le dire……..
Là nous passons à la phase rendez vous téléphonique, les mails ne sont plus que support, parfois encore utiles mais tout naturellement comme en cabinet.
Pour s’amuser à ‘métaphorer’ encore une fois :
La patient arrive en fauteuil roulant. Revient avec deux béquilles. Revient avec une seule béquille. Et le but est bien qu’il reparte sans rien !

Tiens justement parlons de but :
Si le patient se déplace jusqu’à mon cabinet et n’ouvre pas la bouche tant il est bloqué par le face à face, tant les mots sont douloureux et qu’il vient et revient et rerevient en fauteuil roulant et repartant avec durant des années… Heu… ANALYSE OU PERTE DE TEMPS ET D’ARGENT ? (je reviendrais sur la notion d’argent dans un autre texte sur le transfert).

En clair et pour terminer, que ce soit dans mon cabinet ou ‘on line’ mes analysants avancent de la même manière. Le transfert s’effectue de la même manière ainsi que de la même manière certains abandonneront et d’autres persévéreront jusqu’à la guérison.
En quelques mots dans IA YA intelligence et artificielle ; alors pourquoi ne vouloir conserver que l’artificielle intelligence d’une séance duelle ?

 

 

Analyse 'on line' Salvador-Dali-nu

 

 

 

ET SI IA PAS MORT …

Derrière l’angoisse de mort se cache la vie, celle que nous préférons ignorer tant l’humain est tourné vers lui même, ne réalisant pas que ses angoisses ne viennent que d’un inconscient pollué par l’idée même de la mort, alors qu’aujourd’hui l’éternité s’offre à l’humanité grâce à l’IA* qui elle s’objective vers un avenir sans fin créant et récréant à l’infini.

Ce n’est certes pas une ouverture vers un autre monde qui nous est là offerte mais l’ouverture vers un monde autre. 
Ce monde si près où vit l’autre et où l’écologie y apparaît comme une évidence et danse sur un flot aussi dense que peut l’être la vie, s’éloignant de la mort par un écran de communication, écrin de naissance emprunt de connaissances.

Tournés vers cette vision de l’au delà de soi, nous pouvons y trouver la parade du demain si craint. 
Le monde s’y trouve… Ouvert, n’attendant rien d’autre que le déclic de l’homme qui pourtant l’a conçu, comprenant enfin que d’un simple clic sa vision restreinte d’un futur incertain peut changer. L’éloigner, le sauver même de l’idée de sa propre mort qui ne le conduit qu’à détruire ce qui lui est indispensable.

Handicapés de la vie par la mort nous sommes, ne voyant dans les sciences nouvelles que des sources de loisirs nous permettant de nous la cacher encore et non la source de la vie éternelle, nous offrant un accès à  un infini défini dans un art ; celui de la mémoire.

Pour qu’enfin l’angoisse de mort nous quitte, il nous faut laisser passer la vie et comprendre que l’IA est à l’écologie ce que l’oxygène est à tout être humain et que si nous n’y prêtons pas attention l’écologie passera et l’oxygène manquera et là la mort ne sera plus une angoisse mais une réalité.

*IA : Intelligence Artificielle

ET SI IA PAS MORT ... Salvador-Dali-metamo_02

A tous les 5

A vous 5…

A vous qui avez passé la soirée de samedi avec moi…
A vous qui vous reconnaîtrez…

« Pas bien » diront certains psy bien pensants qui ne prennent l’air que pour avoir l’air mais qui ne le respire pas là où je le respire moi.
Moi je respire avec vous et avec ce que vous m’apportez.

La connaissance guérit oui mais elle n’a pas de limites… la connaissance…
Nous avons fait connaissance, vous me connaissez mieux et qu’avez vous perdu là ?
Un morceau de votre inconscient ? Pas trouvé trace le lendemain !
Des sourires échangés, des fous rires mélangés, des regards complices sur des sujets que nous n’étions que deux par deux à comprendre.

Rien n’y a transpiré si ce n’est l’humanité !!!!!!!!!!!!!!!!

MERCI !

A tous les 5 dans Lacher prise dali_01_85-1

25 Juin… Bon anniversaire Papa…

J’ai gardé ta main dans ma main
Jusqu’à ce qu’elle soit vide de toi
Tes yeux ouverts au fond des miens
Jusqu’à les refermer sur moi
J’ai senti avec ta chaleur
S’envoler ton dernier soupir
Et planer autour de mon cœur
Avant de se laisser partir

Toi qui m’as enseigné la vie
As-tu voulu que je sois là
Pour me montrer la mort aussi,
Pour que j’aie tout appris de toi ?

{Refrain:}
Dors mon p’tit papa
Dans le ciel dans mon sang
Dans la lumière
N’aie plus peur pour moi
J’étais l’enfant, maintenant je suis le père
Et toi en moi
Même si je sais qu’ici-bas
Je pourrai plus te dire « Papa »

J’ai du mal à penser à toi
Sans verser des larmes de pluie
Mais ce sont des gouttes de joie
Quand je sens ta vie dans ma vie,
Que je me voie des cheveux blancs
Des rides et tout ce qui s’ensuit
Je sais que c’est moi maintenant
Je sais que je m’en vais d’ici

La mort m’a toujours fait souffrir
Mais depuis la tienne, je crois
Que je n’ai plus peur de mourir
Puisque c’est aller où tu vas

{au Refrain}

J’ai lavé ton corps, l’ai vêtu,

 

L’ai mis dans la maison de bois
Où l’on t’a porté disparu
Avec ton rire, avec ta voix
Trois roses jetées dans le trou
Et la terre pour les couvrir
Moi au-dessus, toi en-dessous
Et plus rien que les souvenirs

Je suis rentré à la maison
Où maman m’attendait sans toi
Et puis j’ai fait cette chanson
Pour te dire encore une fois
Papa… Papa

Francis Lalanne

 

Heureuse qui comme une psy a fait un beau voyage !

Aujourd’hui je viens rendre hommage à mes analysants, à tous pour leur travail, pour leurs avancées, pour leurs larmes versées et leurs sourires revenus… Et plus particulièrement à mes jeunes patients, ceux qui pensaient qu’ils n’arriveraient à rien dans la vie en entrant chez moi et qui glorieusement réussissent aujourd’hui concours et autres exam !

J’ai une pensée particulière pour ma petite Jessica. Tu seras une grande educ spé ma belle. Tu t’es battue comme une lionne contre tes fantômes et tu as réussi. BRAVO !

Vous tricotez et je voyage…
Heureuse qui comme une psy a fait un beau voyage….

 

Heureuse qui comme une psy a fait un beau voyage ! dans Les thematiques dali-aphrodite.1180130771

 

COUP DE GUEULE… SUITE ET LANGUE DE BOIS !

Là c’est trop !

Si  je n’avais pas envie de pleurer j’en rirais :

Laurent WAUQUIEZ s’exprime sur son blog au sujet de :

Lancement de l’hospitalisation à domicile
Le 03.03.09

Dans le cadre de l’ouverture du centre d’hospitalisation à domicile (HAD), je signais hier la convention cadre de lancement, entouré des initiateurs, personnels et intervenants concernés. Suite à l’obtention par le centre Hospitalier Emile Roux, le 23 octobre 2007, de l’autorisation de créer une activité d’hospitalisation à domicile publique sur l’ensemble du territoire de santé du Puy-en-Velay, tous nos efforts se sont concentrés sur cette structure encore inexistante sur le bassin du Puy. La Haute-Loire était le dernier département dépourvu d’une structure de ce type, et il était temps d’y remédier et de rattraper un retard plus que problématique.

Qu’est concrètement l’HAD ? Alternative à l’hospitalisation, cette structure permet d’assurer au domicile du malade, et ce pour une durée limitée mais révisable en fonction de l’état de santé, des soins médicaux et paramédicaux continus et coordonnés entre le service HAD 43, le médecin traitant et tous les professionnels de santé de proximité nécessaires à une prise en charge de qualité. Grâce à des actions concertées et efficaces, nous pouvons intervenir directement au domicile du malade, en mettant à sa disposition le matériel médical et paramédical nécessaire, sans oublier l’approvisionnement en médicaments et dispositifs stériles.

Je souhaite également que pharmaciens et infirmiers soient inclus dans la vie de cette HAD, et que nous organisions prochainement les journées régionales de l’hospitalisation à domicile. Continuons à oeuvrer ensemble au service des malades, pour le bénéfice des patients.

http://www.wauquiez.net/index.php?page=detail_actu&id=61

ON CROIT RÊVER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 
 

COUP DE GUEULE !

Elle a 33 ans, jeune médecin, dynamique et pleine de bonne volonté.
Elle est à Paris mais son coeur la pousse à s’installer à la campagne, cette campagne qui a tant besoin de médecins.
Sur de belles paroles et promesses politiques, elle s’installe près de chez moi avec sa petite famille.
En peu de temps elle se fait une immense clientèle, un médecin formidable, le médecin de campagne, le médecin de famille, celui que l’on ne trouve plus surtout si jeune dans nos zones rurales.
Elle est toujours présente : la nuit comme le jour ; les week-end et jours fériés.
Elle parcoure des centaines de kilometres par jour pour nous soigner.

Et puis les belles paroles s’envolent et d’autres atterrissent des années plus tard :

- Ah non Docteur la zone de revitalisation rurale n’a été mise en place que 6 mois après votre installation…

Pas de chance… A 2 km près elle était dans la zone !!!!

Alors AUJOURD’HUI, aujourd’hui même malgré toutes les belles promesses faites avant et après, elle doit payer, payer pour s’être installée au mauvais endroit, payer pour avoir travaillé sans relâche.
PAYER 85 000 euros d’impots !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Alors notre jolie médecin va mettre la clé sur la porte.
Combien de patients vont mourir ?
Allez chiffrez Messieurs les politicards, vous aimez les chiffres puisqu’en ce moment même vous faites le calcul pour installer sur un stade de foot… ; dans l’une de nos communes une pelouse artificielle à 500.000 € ! Ah non 600.000 € …. Il vous manque 100.000 €…
Prenez donc déjà les 85 000 € de notre médecin mais agrandissez aussi le cimetière vous en aurez besoin !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Mais sachez qu’avant qu’elle ne parte, ici ça va bouger !
Tremblez Monsieur WAUQUIEZ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 
 

Le bonheur d’être reichienne – Ou l’humanité retrouvée…

50 ans, 50 ans dans l’inconnu…

Né de père inconnu…

La souffrance d’un homme, la souffrance d’une vie, de deux vies même, de devis m’aime…

Par mon suivi il a travaillé sur lui, il a osé poser les questions à la mère. La MÈRE… Le grand phallus de la maison.
Il a su, il a tiré et retiré les mots, extirpé la vérité. Il a tout posé sur papier et ce papier nous l’avons déchiffré ensemble et sur ce papier s’est dessiné un mot magique : AMOUR… L’amour d’un père…

Incapable qu’il était de passer à l’étape suivante, informations en mains poursuivre le chemin, il en avait déjà fait beaucoup : rattrapé 50 années de silence…

Je lui ai proposé de faire une partie du chemin, puisque nous cheminons ensemble sur ce chemin de la decouverte de cette autre partie de lui.

Un nom… Une vague situation géographique… Quelques éléments de vie…

Des heures de recherches et ce père était à l’autre bout de ma ligne téléphonique…

Maintenant il reste à ces deux inconnus de se faire face…

Un bonheur partagé…. Une humanité retrouvée…
Le bonheur d’être reichienne….

 

Le bonheur d'être reichienne - Ou l'humanité retrouvée... dans Les thematiques sjz5tnvy

Blogs et thérapie ou Bloggez thérapie ?

Pour reprendre un peu les paroles de Zoé…

Pourquoi les blogs ? Pourquoi un blog ?

Pourquoi créer cet espace ouvert au monde plutôt qu’écrire dans un petit journal pour soi et uniquement pour soi ?

Thérapie collective ?
Recherche t’on des réponses à des questions plus ou moins intimes, plus ou moins exposées ? Sommes nous là dans l’évitement d’une véritable thérapie ou dans sa continuité ?

Exhibitionnisme et voyeurisme ?
Peut être une part aussi, peut être est ce dans l’être humain de chercher à être vu et à voir, à savoir ce qui se passe à côté, chez le voisin virtuel ou réel.

Communication ?
Serait ce une manière de communiquer, dans un monde où les machines à communiquer sont partout et où en fait plus personne ne se parle réellement.
L’on n’écrit plus non plus ! Terminé les longues lettres adressées à des amis, à la famille.
On s’email ; on se sms ; on se parle par portables interposés pendant des heures sans plus avoir envie de se rencontrer.

Les blogs permettent ils justement ce que le monde moderne ne possède plus : les discussions à n’en pas finir sur des sujets tous différents avec des personnes toutes aussi différentes, ce qu’appelaient nos anciens : les veillées… ?!

Je pencherais quand même sur une thérapie de groupe, tribale même puisque selon les thèmes l’on s’y retrouve ou pas.
Dans nos problèmes nous cherchons des solutions et lorsque nous sommes des analysés nous y cherchons sans doute un prolongement à combler un manque d’expression.

Blogs et thérapie ou Bloggez thérapie ? dans Les thematiques dyn009_original_472_678_jpeg__10a508f11845e03a046b36df330e715f

Une petite place à Zoé

Zoé m’a laissé deux commentaires, dont un si beau que je lui fais une place ici !
Elle y parle des blogs et de leur utilité :

C’est dingue c’teu machine ! ça marche hyper-bien ! ….
Moi , je n’y arrive pas avec mon « globe » because j’ai pas la technique . Bon , c’est pas grave , j’arrive à mettre mes photos …
alors c’est déja pas mal . Bon , y pas la foule qui s’bouscule , mais je m’en tappe , j’aime pas la foule … De temps en temps quelqu’un passe … c’est gentil ça fait plaisir ! mais j’arrive même pas à repondre sur mon « globe » alors je passe voir chez ailles .
C’est bizzarre cette machine au fond si on y pense en vrai ….
à qui quon cause ? …. Tu cause tu cause c’est tout c’que tu sais faire ! …. disait le peroquet dans « zazi dans l’métro » . Oui ! mon pote ! mais t’es qui d’abboRR ? pour m’causer com’ça ! non mais dé foi ! … c’est dingue ! on cause à l’ange ,celui que dieu envoya pour empécher Jacob de monter jusqu’aux cieux … C’est vrai quoi !
S’il suffisait de savoir grimper une échelle pour se saisir de dieu …. alors ! ! ! alors on cause , mais à qui ? à l’oreille idéale ? de l’ange gardien de l’amie imaginaire du nounours de notre enfance peut-être … celui qu’on a perdu dans un déménagement …
IL est là ! on l’a retrouvé avec cette machine magique ….
ça fait peur aussi un peu …. mais bon ….

Merci beaucoup Zoé pour tes mots et n’hésite pas à revenir.

L’url du blog de Zoé : http://stephanie-foret.blogspot.com/

Allez le visiter, les photos sont superbes, bravo Zoé !
 


Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


SAVOIRS AUTONOMES |
LE CHABA |
Collectif des Hauts de Cham... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un autre regard sur soi et ...
| COLLECTIF49
| GUAT Clément