Les pervers narcissiques ou prédateurs

En préambule je reprends le commentaire de Pat, que j’embrasse au passage !

J’avoue ne pas avoir suivi la totalité des commentaires (il est un peu tard en plus) mais je me permets de répondre à ce dernier commentaire qui m’interpelle.
Je suis d’accord sur le fait qu’il ne le fasse pas sciemment du fait que ça soit une pathologie mais comme tu dis, de l’autre coté, “ça lui convient bien” – encore une fois car ça fait partie de sa pathologie. La question reste pour moi un peu ambigüe tout de même. Je crois qu’il y a plusieurs degrés de perversion (cette structure psychique) et que certains pervers narcissiques, s’ils rencontrent trop de résistance, peuvent passer à l’acte d’agression physique, même avec un désir de commettre un meurtre. A partir de là, la loi devrait intervenir. La question que je me pose est la suivante: où est la frontière? Sciemment ou non, incitation directe ou indirecte au suicide est une sorte de crime aussi. Je peux comprendre qu’ils sont pas conscients de ce qu’ils font mais comment faire pour les empêcher de nuire?

Le pervers narcissique – prédateur,  est trop ‘lâche’ pour passer à l’action lui même !
De meurtre il est incapable car il se mettrait en danger lui même !
LUI MÊME est ce qu’il a de plus cher au monde ; son image, l’image qu’il donne aux autres, l’image qu’il voudrait avoir surtout ; ce qu’il voudrait être : ce reflet tel Narcisse qu’il ne peut atteindre sans se noyer et donc qu’il tente d’atteindre au travers des regards des autres… De l’autre…

Il est en général ; hypocondriaque – paranoïaque – schizophrène ; mais à doses homéopathiques telles, qu’elles peuvent être quasi invisibles pour le quidam.

Il a un but dont il ne se détachera jamais et ce peu importe le domaine dans lequel il PENSE exceller. Chaque fois qu’il ratera son but, il n’y sera absolument pour rien mais les autres pour tout.
Pour atteindre ce but, il mentira (domaine dans lequel là par contre il excelle) ; il reniera ; il écrasera ; il humiliera… Sa proie (du moment) et le tout dans une extrême finesse passant de l’ange au démon ; du pauvre hère que le monde entier persécute à l’état de royauté suprême où tout lui est du et y compris vous !

Il s’agit là Pat, certes d’une pathologie LOURDE mais que jamais il n’admettra et comme je te le dis plus haut, il ne passera jamais à l’acte LUI MÊME, il passera bien sur entre les mailles de la psychiatrie et de la justice et pourtant combien de vies aura t’il détruites ?
Psychologiquement ou physiquement, car effectivement une victime de pervers narcissique – prédateur peut parfaitement aller jusqu’au suicide !

Il ne sont pas conscients de ce qu’ils font dans le sens où pour eux tout ce machiavélisme est dans le but de… Et un but qu’ils rendent louables bien entendu, car ils sont attachants Ô combien !!!
D’un jour à l’autre, vous êtes TOUT pour eux et sans vous ils ne peuvent pas vivre ; le lendemain vous n’êtes plus RIEN ils ont trouvé mieux ; toujours pour atteindre leur but.
Puis de nouveau tout repart dans l’autre sens !
Et la victime dans tout ça ?

OU :
Elle excelle, elle, petit à petit dans l’art d’éviter les coups et en les rendant autant que possible…

OU :

Elle s’épuise au point de ne plus connaître ou avoir conscience de sa valeur, car beaucoup de victimes de pervers narcissiques – prédateurs sont des ZÈBRES : (lire le secret du surdoué de Raymonde Hazan). Alors soit elle aura le courage au fond de la piscine de mettre le coup de talon qui lui permettra d’en sortir, soit… Elle n’aura plus ce courage…

On ne peut les empêcher de nuire, petite Pat, on ne peut que tenter de les éviter…

Les pervers narcissiques ou prédateurs dans Les thematiques cmaria-vampire

 

 

12 commentaires à “Les pervers narcissiques ou prédateurs”


1 2
  1. myriam 16 juil 2010 à 0:38

    je me suis faite avoir comme une débutante et ce depuis de nombreuse années. je découvre le pot au roses notament en ayant eue accès a certaines de « ses application » privées(oui je sais pas bienhihihi)
    ma question il a dit qu’il aimait les femmes intelligentes et qu’elles l’étaient rarement! comprendr qui il est réellement et a temps n’est ce pas une preuve d’intelligence??
    je compte lui imprimer toute une page avec justement « la façon d’agir d’un prédateur pervers » et la lui offri(il dit adoré lire et que cela fait longtemps qu’il n’a plus l’occasion se serait l’occasion? mais j’ai peur de sa réaction car cette personne est non seulement un ex mais aussi un ami de la famille…
    qu’en pensez-vous? qu’est ce que je risque??

  2. femmepsy 15 juin 2010 à 20:52

    Si l’on y regarde bien il utilise les mêmes principes que le dealer ce qui signifie que l’addiction s’installe lourdement.

1 2

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


SAVOIRS AUTONOMES |
SAVOIRS AUTONOMES |
SAVOIRS AUTONOMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un autre regard sur soi et ...
| Un autre regard sur soi et ...
| Un autre regard sur soi et ...