• Accueil
  • > Archives pour juillet 2011

Archives pour juillet 2011

Nous étions 6…

A Danièle…

Nous avions entre 13 et 16 ans, tu étais la plus jeune Dany, du haut de mes 15 ans je te considérais comme ma petite soeur.
Notre petit collège de campagne, notre préau, où, premiers baisers et premières cigarettes s’échangeaient cachés les uns par les autres…

Nous étions 6 ce  mercredi de mars 1977 ; deux mobylettes et deux motos. Toi Danièle assise derrière Claude et moi derrière ‘mon’ Bruno, je sais que tu l’aimais en cachette et je sais aussi que tu ne lui as jamais dit car nous étions le couple fétiche du collège et que tu étais mon amie.
Ce jour là, nous avons perdu Bruno et à partir de ce jour là tu t’es occupée de moi durant des mois et des mois, 18 mois…
Jusqu’à mon rétablissement tu es restée près de moi, arrêtant le collège pour m’aider dans mes moindre gestes.

Cet accident nous a liés tous les 5 survivants et ce pour la vie. Vie qui nous éloigne, nous sépare, mais ce lien faisait que chaque 9 mars nous pensions les uns aux autres et nous nous appelions au moins une fois par an…

Aujourd’hui Dany c’est toi qui nous a quittés bien trop tôt.
Jamais tu ne t’es remise de cet accident, tu étais bien jeune pour rester seule près de moi ensanglantée et Bruno qui mourrait sous tes yeux, sur cette route ; les autres partis chercher du secours n’ont pas pensé à cela, personne n’a pensé à cela ; qu’à 13 ans tu ne pouvais pas faire face et tu ne le pourrais jamais. Tu me tenais dans tes bras en attendant l’ambulance m’empêchant de sombrer et je n’ai pas pu être près de toi pour t’empêcher de partir…

Dany, je t’espère près de Bruno… quelque part…..

La vie ne t’a pas fait de cadeaux, à part ta fille et ton petit fils…
Tellement de choses que je sais et garderai pour moi ou partagerai sans doute avec ta fille.

Fait du hasard que je ne connais pas, j’étais cette semaine dans la région de notre enfance et je nous revoyais toutes deux à vélo faisant des kilomètres pour nous rejoindre. J’ai été incapable d’aller sur la tombe de Bruno sans doute parce que j’ai senti que tu étais près de lui maintenant….

Ce soir, je revois tes grands yeux bleus et j’entends ta voix…
Tu as toujours été là pour les autres, mais qui a été là pour toi ?

Les 4 qui restent s’appelleront sans doute pour se dire… Nous étions 6…

Adieu Dany !

Nous étions 6... dans perso Morvan_achtergrond_IMG_2535_1

 

Pour Aurore en particulier et pour ceux et celles qui l’appréciaient

Entretien historique entre François Mitterand et Jean-Pierre Elkabbach

 

Pour Aurore en particulier et pour ceux et celles qui l'appréciaient  dans A voir 539963_french-president-francois-mitterrand-seen-september-20th

Mon adorable ado…

Après avoir obtenu son brevet avec mention, surprise elle même par la mention ^_^

Le repos de l’ado !

Dans ses collines elle est heureuse.

Aller y marcher avec moi le matin tôt ou le soir à la fraîche afin de ramasser du bois pour notre four à pain dans le jardin, faisant office de barbecue fait partie de ses plaisirs, petits moments seule avec maman. Nous rions ensemble en ramenant le panier pensant à Maïly qui nomme le placard pourvu de portes en bois vert olive sous le four « chez mémé »… Pourquoi « chez mémé » nous n’en avons aucune idée, cela ne ressemble en rien à quoi que ce soit qui pourrait se trouver chez ma grand-mère, mais toujours est il que cet endroit porte désormais ce nom.

Ma puce a désormais une amie dans ses collines, une petite Louise de son age voisine de quelques mètres, elles semblent toutes les deux tout droit sorties d’un roman de la Comtesse de Ségur ; toutes deux menues au teint de porcelaine, les cheveux longs livrés et coiffés au mistral.
Louise a élu domicile à la maison depuis une semaine et comme il est bon de les regarder vivre à leur rythme totalement opposé au nôtre, profitant de l’instant, des moments et du temps…

Leur heure de reveil, environ 16 heures… Heure où elles prennent leur petit déjeuner Banania et tartines, miel du papa de Louise ou confitures de la voisine. Le déjeuner aura lieu vers 19 heures et le dîner aux environs de minuit devant deux ou trois DVD.
La journée, elles redeviennent petites jouant à différents jeux de société entre Monopoly et Pictionnary…

A 6 heures ce matin, nous avons été réveillés par des papotages et des rires, mais quel merveilleux réveil que de les entendre tout simplement vivre…

Je ne monte pas dans sa chambre, qu’elle gère elle même, à sa façon. C’est son territoire…

Je ne m’aperçois de leur présence que par la disparition de la nourriture et des boissons pour ado… Sinon, nous n’apercevons que de vagues silhouettes empruntant les escaliers comme deux chattes, furtivement et discrètement pour des besoins vitaux comme des chips et du coca…

Hier, j’ai entendu Léopoldine dire à Louise :
- C’est mon beau père qui les a installées…
J’ai supposé qu’elle parlait de ses étagères, mais ces trois mots m’ont fait un immense plaisir « mon beau-père » ; ce qui aurait pu être l’ami de ma mère. Elle lui a donné sa place sans qu’il ne la demande et lorsque je lui ai traduit la phrase, je l’ai senti touché…

Oui ! Mon adorable ado, qui malgré toutes les tempête de cette année passée a su garder la tête froide et hors de l’eau suffisamment pour obtenir son brevet et maintenant pour vivre ce qui sera j’espère pour elle : ses plus belles vacances d’ado, dans ses collines…

Ma grande est partie en vacances avec petite Maïly qui soit dit en passant a décrété qu’à deux ans elle était parfaitement capable de faire réchauffer elle même son repas au micro ondes sous les yeux ébahis de sa maman lui répétant qu’elle n’avait que deux ans et qu’à deux ans on ne se prépare pas son repas soi même, ce à quoi Maïly a répondu ‘oui oui’ en apportant son assiette et sa cuillère et s’installant tranquillement pour manger ce qu’elle s’était elle même réchauffé…

Avant donc de rejouer les Nany, je garde les yeux grands ouverts sur ma puce qui m’émerveille chaque jour…

Mon adorable ado... dans perso

 

 

Le Vatican au plus ‘Mâle’

Le Vatican a encouragé les évêques catholiques à ne pas prévenir la police des soupçons de pédophilie portant sur des prêtres et a contourné la loi irlandaise, ont déclaré mercredi les parlementaires irlandais dans une dénonciation sans précédent de l’influence du Saint-Siège sur ce pays catholique.

Le gouvernement et tous les partis d’opposition ont soutenu unanimement la motion accusant le Vatican d’avoir saboté la décision des évêques irlandais en 1996 de commencer à signaler à la police les cas d’abus présumés sur des enfants.

«Nous ne sommes pas Rome. C’est la République d’Irlande de 2011, une république de droit», a lancé le premier ministre Enda Kenny devant les députés. Il a dénoncé «le dysfonctionnement, la déconnexion, l’élitisme et le narcissisme, qui dominent la culture du Vatican jusqu’à présent». Il a ajouté que les responsables de l’Église catholique avaient cherché de façon répétée à défendre leurs institutions au détriment des enfants et «découpé et analysé» chaque révélation de scandales couverts par les prélats avec «l’oeil perçant d’un juriste du droit canon».

C’est la première fois que le Parlement irlandais fustigeait ainsi le rôle du Vatican, plutôt que celui de l’épiscopat local, dans les scandales des prêtres pédophiles révélés depuis 17 ans.

Source

Le rapport Murphy fait état d’un souci « obsessionnel » du secret de la part de l’Eglise, soucieuse « d’éviter le scandale » et « de protéger sa réputation et ses biens ». Il met nommément en cause une dizaine d’évêques ayant couvert les agissements des prêtres…/…

Les rapporteurs évoquent le cas d’un prêtre qui a reconnu avoir abusé de 100 enfants, d’un autre s’étant livré à des violences sexuelles « tous les quinze jours pendant 25 ans » dans sa paroisse ou d’un autre ayant abusé d’un servant d’autel de 9 ans après la messe, avant de lui offrir un « T-shirt et un livre de prières »…/…

 Source

Combien de temps encore supporterons nous la domination de cette boite à bonbons enrobés de rouge, mauve ou blanc ???
Quand accepterons nous de comprendre qu’il ne s’agit que d’une dictature sans fondement, juste des fondations sur des mensonges… Sur des personnages fictifs… Des secrets… Des abominations… Des massacres… De l’esclavage mental…

La plus grande secte du monde ! OUI !!!

La plus grande puissance du monde ! OUI !!!

La plus grande richesse du monde ! OUI !!!

Le nid des plus grands enfoirés du monde ! OUI !!!

L’histoire du T-shirt et du livre de prières me rappelle le bon temps des colonies où l’on donnait aux noirs une bible pendant qu’on leur volait leur terre, violait leurs femmes et tuait leurs enfants…Les missionnaires… Et quelle mission… FAIRE TAIRE !

Et en 2011 où en sommes nous ?
Au FAIRE TAIRE !

Mais quand mettrons nous ces personnages à terre ?
Quand leur dirons nous qu’ils ne sont que ce que j’ai cité plus haut ?

Au nom de l’église ils ont le droit de tout dire, tout faire.
Le droit de condamner à l’enfer alors que l’enfer c’est eux !

Tout part d’un mensonge savamment orchestré et savamment gardé car si ce secret s’échappait ils ne seraient plus rien ; et pourtant, certains ont tenté de parler et d’écrire après des années et des années de recherches… Pour exemple : Pierre NILLON auteur de ‘ La véritable bible’ et ‘Moïse l’africain’ ; lisez le ! Réfléchissez ! Faites vous votre propre opinion !

Marxiste, la religion reste pour moi l’opium du peuple, mais dans le cas présent cet opium est empoisonné et pourri jusqu’à la moelle et il est plus facile de fustiger d’autres religions car de cette façon l’on ne va pas mettre le nez là où ça pue vraiment : chez les cathos !!!!!!!!!!

Et si je crois en quelque chose, c’est en la vie et au respect de celle ci et si je crois en autre chose cela n’appartient qu’à moi.

Quittez vos robes si vous êtes des hommes et le monde se portera beaucoup mieux mais surtout ne touchez pas à nos enfants !

Le Vatican au plus 'Mâle' dans carton rouge blabla-serpent


Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


SAVOIRS AUTONOMES |
LE CHABA |
Collectif des Hauts de Cham... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un autre regard sur soi et ...
| COLLECTIF49
| GUAT Clément