Archives pour août 2011

Et la culture… MERDE !

Oui c’est un coup de gueule !

Un coup de gueule aux ‘chiatres’ qui tournent le dos aux cultures autres que la leur.

Le France aujourd’hui porte toutes le couleurs et toutes les cultures et c’est un enrichissement ; ne pas en tenir compte pour soigner est une faute professionnelle et pourtant se former à l’éthnopsychanalyse ou l’etnopsychiatrie n’a rien de compliqué, il suffit d’avoir le souhait de vouloir comprendre…

Oui, je suis ethnopsy et j’en ai fait la formation, pour ne pas commettre d’impairs et d’erreurs et surtout pour comprendre.
Écouter sans comprendre c’est pour moi porter un jugement et rendre une sentence…
Lourde sentence pour ce qui concerne ma nièce : schizophrène !

Parce que pendant sa dépression postpartum sont revenues ses origines et sa culture asiatique avec tout ce qu’elle comporte de mystères (mystères ouverts si l’on fait l’effort de les apprendre)

Les fantômes sont très présents dans la culture asiatique…Ne jamais balayer la nuit et encore moins siffler la nuit, car cela provoque les fantômes et les fait apparaître
Ne jamais dire qu’un bébé est lourd, pour les mêmes raisons et ne jamais poser la main sur la tête d’un enfant car c’est son ame que l’on touche…

Eh oui, cela s’apprend, mesdames et messieurs les médecins psychiatres et cela évite de bourrer de médoc une jeune mère qui est simplement assise entre deux cultures par la naissance de son enfant eurasien.

Et cela évite surtout de lui coller l’étiquette de schizo alors qu’elle vous parle de la réalité de sa culture et de ses croyances !!!!!!!!!!!!!

Est ce que cela viendrait à l’idée de quiconque de taxer Bernadette Soubirous de schizophrène ? Ou encore Jeanne D’Arc ???
Non bien sur puisque c’est NOTRE culture alors on s’agenouille devant…

Et pourtant…

Et la culture... MERDE ! dans coup de gueule 8913073_2250_16887766_H170934_L

 

Dialogue avec ma petite fille…

Hier soir, nous fêtions à la maison le retour de vacances de Maï qui m’a manquée terriblement durant ces deux mois…
Vendredi soir, déjà, je suis allée l’embrasser dès son arrivée et effectivement l’on sait que ce n’est pas le facteur qui sonne à sa porte à voir sa petite danse du bonheur et à entendre ses petits cris de joie ponctués de ‘Nany ma nany bisous’

J’ai beaucoup de mal avec l’autoritarisme et celui de ma fille m’effraie, mais il sera d’un autre sujet…

Maï reprend son souffle sur les genoux de sa grand-mère et c’est le principal, pour moi !

Elle a trouvé le moyen de dire ‘merde’ à cette crise d’autorité outrancière avec un joli « voilà » qui me rappelle le « voilà » de Zoé…

- S’il te plait… Voilà !

Un s’il te plaît pour avoir l’autorisation de se servir dans l’assiette de petits gâteaux, ok, un s’il te plaît pour chaque gâteau, NON !

Se glissant ce soir là tel un petit serpent vers moi, me tendant le jus de fruit et son verre, elle a parfaitement su dire :

- S’il te plait nany !

Le ‘voilà’ de Maï à sa mère est tout un poème sur leurs futures relations, que je laisse ma fille gérer n’y ayant rien à y faire…

Hier soir donc, la fête chez nany et la reprise de ses marques et possession de ses lieux ainsi que de ses petites affaires. En admiration quelques secondes devant la petite table et la petite chaise que ‘ nany- Tiek et tata’ avaient installés pour elle dans le jardin, direction le placard à crayons et papiers et intégration de ce nouvel endroit à elle…

Nous avons beaucoup dialogué par le regard toutes le deux, tentant de grignoter ce qu’elle souhaitait ; évitant les  » non  » de maman et attendant le sourire de nany qui pour elle est l’évidence du oui, sachant qu’elle se trouve chez nany et que là… C’est nany qui décide…

Je la sens perdue ma pucette, ne sachant plus ce qu’elle le droit de faire et ce qu’elle n’a pas le droit de faire, mais que peut dire une nany ?
Juste des mots dans le regard…

Elle m’a rejoint près du four à pain, me voyant préparer quelque chose…

- Que fais tu nany ?
- A manger mon amour !
- Oui et quoi à manger ?
- Du poulet mon petit coeur !
- Oui mais c’est chaud nany
- Oui chérie…

Puis elle est repartie toute légère, chercher SON assiette dans le placard de nany, l’assiette avec un chat auquel elle a fait un bisou, prenant bien soin de ne pas la casser…

J’ai regardé ma petite puce avec toute l’admiration d’une grand mère, la remerciant intérieurement d’être ce qu’elle est, si vive et si intelligente, la remerciant également de cette conversation si bien tenue pour 2 ans et 4 mois.

Et moi aussi, à sa maman, j’ai envie de dire :

VOILA !

 

Dialogue avec ma petite fille... dans perso main_enfant_peinture

 

 

Et pendant ce temps… Zaza veille…

Il fait chaud dans mon village marseillais, nous ne croisons nos voisins que le matin très tôt, puis un peu avant la sieste, puis à la tombée de la nuit lorsque les tuyaux d’arrosage se croisent ainsi que les parfums de grillades et de pastis…
Des échanges toujours cordiaux, frais et chantants…

Volets fermés, la vie continue à l’intérieur des mas provençaux ; la seule à veiller : Zaza !
Notre Zaza, chienne sans age ou trop agée pour qu’on en parle, l’age de ceux que l’on aime, c’est comme les sources… ça ne se dit pas…
Notre imposante Zaza décide de la circulation dans le village, des heures de passage des touristes, des voitures qui peuvent passer et celles qui ne le peuvent pas. Elle décide des places de parking. Elle accompagne certains randonneurs, soit pour qu’ils ne se perdent pas ou soit pour être certaine qu’ils repartent…
Zaza aboie peu, elle se pose et le milieu de route lui convient très bien pour veiller !!!

Pas un jour sans entendre un conducteur du village vitre ouverte et lançant :

- Zaza pousse toi !
- Zaza j’attends que tu te ranges là !
- Zaza laisse la place !
- Oh Zaza tu es pénible !

Et souvent, l’on entend une portière s’ouvrir, un gros soupir ronchon de Zaza, et une portière qui se referme… Oui parfois il faut porter Zaza pour pouvoir continuer son chemin…

Zaza qui porte autant de puces que les collines du thym !
Zaza Veille !

Elle nous accompagne à la voiture et nous raccompagne au portail, espérant bien querir par là un petit gâteau…

Lors de ses rondes journalières, des « Bonjour Zaza »viennent de chaque maison devant lesquelles elle passe, veillant sur les habitants de son village.

Elle fait la joie des enfants les suivant dans leurs jeux et leurs rires…

Il n’est pas rare d’entendre un habitant du village s’adresser au conducteur d’une voiture ‘étrangère’ trop pressé :

- Ooohhh tu l’as pas vu la chienne ? Alors le pied sur le frein et le klaxonne dans la poche ou tu te la recules et tu te la promènes ailleurs ta charrette !!!

L’age de Zaza la fait boiter d’une patte ou d’une autre…
L’age de Zaza l’emportera et tout un village le deuil portera

Mais pour l’instant… Et pendant ce temps… Zaza veille…

 

Et pendant ce temps... Zaza veille... dans humour animal_painting

 

 

 

 

 

A toi mon amour

Il y a 6 mois aujourd’hui tu prenais mes mains pour m’aider à me relever

Il y a 6 mois aujourd’hui tu me prenais dans tes bras

Il y a 6 mois aujourd’hui tu posais pour la première fois tes lèvres sur les miennes

Il y a 6 mois aujourd’hui nous étions tous deux tremblants et émus… A 50 ans…

Aujourd’hui, tu vis à mes côtés et te dire que tu me rends heureuse serait encore trop peu par rapport au bonheur que tu m’apportes chaque instant…

Aujourd’hui, Léopoldine et Nathy nous ont fait une surprise (association de malfaiteuses) par un diaporama rempli de photos de nous elles nous ont fait monter les larmes et ta main a serré très fort la mienne.
(Nathy j’ai adoré le montage France-Pologne / OM-Manchester / Place Castellane…)
Aujourd’hui, nous sommes allés tous les trois adopter un bébé poisson « bison » pour marquer nos 6 mois d’amour et nous regarderons ensemble grandir ce petit ‘rybka’ comme nous constatons chaque jour que notre amour grandit.
Aujourd’hui, je t’aime plus que jamais mais je sais aussi que… moins que demain…

En 6 mois nous en avons fait des kilomètres et même rencontré les bisons du Morvan…

J’aime ton rire fort et beau ; j’aime ton regard fort et tendre ; j’aime tes bras forts et protecteurs où je m’endors chaque soir.

Oui Mietek je t’aime pour la vie et un jour…

Merci les filles pour ce cadeau magnifique

et

Bon anniversaire mon amour !

A toi mon amour dans perso


Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


SAVOIRS AUTONOMES |
LE CHABA |
Collectif des Hauts de Cham... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un autre regard sur soi et ...
| COLLECTIF49
| GUAT Clément