• Accueil
  • > Archives pour septembre 2012

Archives pour septembre 2012

Protégé : Doit on représenter les prophètes ? Entretien avec un théologien

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Coup de gueule du jour : LES NOTAIRES !!!

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Tristesse

Voilà deux ans que tu nous a quitté Yassine.

Deux ans…

Notre petite Maïly sert fort son ‘doudou’ depuis plusieurs jours, son instinct lui dit que c’est là… Ces jours là qu’elle a perdu son papa…

Rien ne lui fera oublier…
Personne ne pourra te remplacer…

Notre amour à toutes et tous semble bien dérisoire face à son chagrin de toute petite fille.

Peut être que maintenant qu’elle va à l’école, un jour elle apprendra cette chanson et se souviendra de son tout premier amour… Son PAPA…

Image de prévisualisation YouTube

Tristesse petite_fille_triste_h134254_l

L’école est bleue…

- Allo bonjour nany l’école est bleue !

Petite puce est rentrée à l’école remplie de bonheur et comme cela fait chaud au cœur d’entendre cette joie après tant de tristesse…

- Tu sais nany, les petites filles pleuraient avec leurs maman mais moi je joue avec les garçons aux voitures, et puis… et puis… tu sais… tu sais… il y a des boutiques à l’école….

Derrière elle j’entendais sa maman lui dire qu’il n’y avait pas de boutiques dans les écoles…

- Mais si HEU il y a des boutiques dans mon école !

Sans doute pour jouer à la marchande, elle a du repérer une caisse enregistreuse, en bonne ex petite marseillaise adorant arpenter les rues commerçantes…

- Tu veux parler avec tata ?
- Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiii bisous nany
- Bisous mon amour

- Allo tata ça va ? Assieds toi !

Ceci sous entendant qu’elle en aurait pour un moment à raconter l’école bleue…

Récitant l’alphabet, comptant jusqu’à l’épuisement, petite puce 3 ans 1/2 ; toujours une avance sur tout… Grande comme une enfant de 6 ans, grandeur qu’elle tient et gardera de son papa, elle comble le vide en apprenant, en regardant, en questionnant, en vivant à 100 à l’heure…

Comme tu nous manques petite Maï, tes grands yeux noirs et ton sourire charmeur !
Comme ils nous manquent ces samedi où tu nous attendais assise ton petit sac sur les genoux !
Comme nous avons hâte d’entendre de nouveau  » allez on y va «   !

Mais ta maman semble heureuse loin de ses mauvais souvenirs et si elle l’est, je suis certaine que tu l’es aussi…

Chez toi l’hiver est presque là alors ta nany t’envoie le plus beau des rayons de soleil de Marseille…

Nous t’aimons FORT mon petit coeur !

 

 barbapapa

L’ Amitié :

Ne pas entendre mais écouter
Ne pas juger mais interpeller

Ne jamais prêter seulement donner
Ne jamais rompre et toujours aimer

Essuyer ses larmes en oubliant les nôtres
Essuyer les coups à la place de l’autre

Ne pas dorloter lorsqu’il faut brusquer
Ne pas dire oui si non est notre pensée

Ne jamais soupirer c’est égal à mentir
Ne jamais se cacher savoir se découvrir

Essuyer ses mauvais souvenirs un verre à la main
Essuyer ses colères en pensant aux lendemains

Ne pas dire quelle direction prendre mais l’attendre
Ne pas lui demander sa main mais la lui prendre

Ne jamais écouter notre peur et penser à son bonheur
Ne jamais critiquer ses choix juste donner notre humeur

Essuyer les taches faites d’incompréhensions
Essuyer l’amour propre sans compromission

L' Amitié : dans A lire 92764

Tu as changé… !!!

Je fais ici une réponse commune aux communs ‘pseudo-amis(es)’ qui mécrivent pour me faire part de cette nouvelle que je connais déjà, puisqu’il s’agit quand même de moi !

Alors, OUI, j’ai changé et ?

J’ai changé surtout vos habitudes de vous adresser à moi lorsque vos besoins s’en faisaient sentir
J’ai changé dans le fait de ne plus vous répondre 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7

De ne plus répondre à vos caprices, à vos… juste une question après je te laisse tranquille
Qui continuaient par 50 sms ou 25 mails…

Avoir une ‘amie’ psy quelle aubaine pour ceux-celles qui resteront incapables de se prendre en charge et qui malgré mes mots n’ont pas compris que dans la vie l’on est avant tout seul face à soi même et ses difficultés et problèmes.

Vous me dites regretter de m’avoir confier vos mots et maux et ouvrir les yeux sur moi qui ne réponds plus à vos éxigences, vos attentes, vos bobos…
Je vous rassure, je ne vous les compterai pas comme consultations, ces centaines d’heures… données… Même à celles que j’ai reçu chez moi des jours durant…

Je vois là ce que vous appeliez AMITIE !
Je ne vous en donnerai pas la définition, la vie se chargera de le faire, année après année, vous murirez…

C’est vrai que durant les deux dernières années, je me suis amusée pendant vos douleurs  (  )

Une fille veuve à 30 ans
Une petite fille orpheline de papa à 18 mois
Ma plus jeune fille face à ces douleurs
Gérer la mienne sans la montrer
Et, justement oui, CHANGER, pour pouvoir faire face à tout cela avec le plus de sérénité possible
Changer tout, repartir à zéro afin d’être apte à répondre à toutes demandes MAIS de mes proches

Tout compte fait au propre comme au figuré, vous n’étiez rien que du commun, ou vous auriez compris, admis voire compatis à ce changement….

Mais pour tout cela, il faut penser à quelqu’un d’autre qu’à soi, ce que vous ne savez et ne saurez peut être jamais faire…

Je vous souhaite une jolie vie sans VRAIES souffrances !

 

 Tu as changé... !!! dans coup de gueule fresqueext%25C3%25A9rieure%2Bjean%2Bclaude


Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


SAVOIRS AUTONOMES |
LE CHABA |
Collectif des Hauts de Cham... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un autre regard sur soi et ...
| COLLECTIF49
| GUAT Clément