Archives pour mai 2016

Dans les yeux d’Inès…

Il est des moments où les mamans souhaiteraient avoir tort !

Ces moments où elles entendent avec des larmes dans la voix, leur fille leur dire :

- Tu avais raison maman !

Après tous ses moments de souffrance, elle méritait d’être heureuse mais je savais que ce ne serait pas avec lui, alors entre sa résolution et son acceptation comme à son habitude, ma fille s’est fermée… Maïly a grandi loin de nous, puis petite Lynette est née que je connais encore peu et enfin Inès…

Épuisée à force de tout assumer seule, abandonnée par un mari dont je tairai  les qualificatifs par pudeur pour ses enfants, ma fille a enfin demandé de l’aide et m’a confié ce petit bout de 14 mois qui ne marchait pas encore et qui parlait à peine…

Nous nous sommes apprivoisées l’une et l’autre et j’ai compris très vite que tout passait dans le regard d’Inès… Les joies, les peines, les interrogations, la surprise…

J’ai repris un rythme de maman, levée 6h00 ; couchée tôt exténuée et mes journées entières consacrées à bébé un maximum ne supportant les autres qu’un minimum. Elle s’est emparée et de mon cœur et de ma patience !

Dans le regard d’Inès mon conjoint s’est noyé lui aussi devenant PAPY PAPY PAPY PAPY ; mot qu’elle prononce à répétition par plaisir, par jeu et par amour.

Dans les yeux d’Inès se trouvent la pureté de la vie, l’innocence, la simplicité et je rejette aujourd’hui tout ce qui peut être compliqué.
Le relationnel doit être simple où c’est échec et mat qui se produit.

Je ne saurai réellement expliquer ce qui s’est passé en moi, alors je dirai juste que la vie est simple comme Inès…

Je me retrouve tellement en elle, son caractère c’est le mien et ce regard… Aussi…..

Aujourd’hui, elle marche, coure et parle à tout va à qui veut la comprendre. Nous avons eu les premiers pas, les premières chutes, les premiers mots, les premières découvertes………

Je ne sais ce que sa mémoire lui laissera de ces mois passés chez nany et papy mais ici elle a laissé un vide immense même si son bonheur, nous le savons, ne peut être que près de sa maman et ses grandes sœurs.

Dans les yeux d’Inès se trouve l’océan qu’elle a découvert avec nous fascinée par le vent de la côte Normande.

Oui c’est cela… Dans le regard d’Inès il y a l’océan…………………………..

 

 

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 


Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


SAVOIRS AUTONOMES |
LE CHABA |
Collectif des Hauts de Cham... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un autre regard sur soi et ...
| COLLECTIF49
| GUAT Clément