• Accueil
  • > Archives pour juillet 2016

Archives pour juillet 2016

Je ne suis pas anorexique je vais super bien ( dit elle… )

Lorsque je l’ai rencontrée on l’appelait Bouboule, elle avait une vingtaine d’années et j’approchais de la trentaine. Je l’avais déjà croisée lorsqu’elle était toute petite dans la boutique de ses parents, une chtite blonde aux longs cheveux avec de bonnes joues à bisous…

Les années passant, j’ai quitté ce village pour une autre vie avant d’y revenir adulte et donc de la re-rencontrer sous le surnom de Bouboule…
J’ai toujours été choquée par ce surnom idiot que je n’ai jamais utilisé ;  ses ‘potes’ le faisaient et le font encore… ainsi les nomme t’elle…

Dans sa vingtaine et les années suivantes, elle arborait toujours une longue et magnifique chevelure blonde qui lui donnait son côté féminin car sa féminité elle la cachait par tous les moyens possibles : jamais de robe, jamais de maquillage, pas de bijoux, un parfum sans doute mais si discrètement mis qu’on ne le remarquait pas. De très longs pulls masquant ses formes.

La bonne copine fêtarde toujours prête à rendre service pour être aimée mais ça je m’en apercevrais beaucoup plus tard…

Si amours elle avait, ils étaient aussi discrets que le reste et passaient aussi inaperçus et si elle ne m’en avait pas parlé, je ne l’aurais pas su ! Je l’ai toujours trouvée belle et ne comprenais pas pourquoi elle n’était pas en couple comme nous autres.

Si je parle d’elle aujourd’hui c’est qu’elle a pris la pente dangereuse de l’anorexie niée bien sur, qu’elle cache encore comme tout le reste prétextant une dépression liée à sa maladie psychique qu’elle refuse de gérer aussi de manière relative en dramatisant ou dédramatisant les causes à effets et surtout en les cachant également.

Refusant de vieillir elle vit dans le passé des javas avec les ‘potes’ tentant de les faire revivre encore et encore ; autant les ‘potes’ disparus que les javas.
Ce ne sont pas tant les effets de la vieillesse qu’elle refuse c’est le fait qu’elle a l’impression de ne pas avoir vécu, ce qui est logique en vivant effacée niant la femme pour ne pas ressembler à sa mère…

Les cheveux ont été coupés = un pas vers sa mère !

Les kilos partent, près d’une vingtaine en quelques mois. Les tris dans l’assiette, puis plus d’assiette. Le thé et les cigarettes faisant office de repas.
- Puisque je te dis que je n’ai pas faim mais je vais très bien……..
Elle a largement dépassé la perte des 15% de masse corporelle. Elle est anorexique !

Débordant d’énergie, plongeant dans l’insomnie, perdant les mots, la mémoire, la concentration, les cheveux. Elle est anorexique !

Une bague sur une main, puis une deuxième…

La féminité tente une ouverture mais dans son esprit parti dans les affres de l’anorexie seule la minceur extrême est féminine dépassant ce stade rapidement pour passer à la maigreur.

De sa beauté à elle il ne reste rien !  Les rides forcément ont pris une place imposante sur ce visage creusé. Elle est anorexique !

Son chien vieillissant s’est mis à manger beaucoup et pourtant perd ses forces, par mimétisme il est devenu boulimique et s’use à tenter de la sauver.

Elle est pourtant contente lorsqu’elle sert un cran de plus à la ceinture de son jean qui commence à ressembler à un sac à os. Elle est anorexique !

Elle va bien tout va bien me dit elle et bien sur ne m’écoute en rien lorsque je tire la sonnette d’alarme.

Son médecin n’a trouvé d’étrange cette perte de poids que dans le domaine médical pur lui faisant subir divers examens qui n’ont rien à voir avec la pathologie ici décrite et sa psy toute nouvelle ne l’a jamais vue avant et donc ne voit pas l’étendue des dégâts…

Je ne comprends pas que sa famille n’intervienne pas et même qu’on lui dise qu’elle est bien comme ça où si tu te trouves bien comme ça tant mieux ; c’est totalement irresponsable.

Si elle lit ce billet elle sera fortement en colère contre moi mais n’est ce pas le but pour obtenir une réaction.

Moi je sais pourquoi elle est arrivée là et comment, mais une amie psy qui n’est pas écoutée ne sert à rien, alors comme je lui ai dit :

Je ne la regarderai pas mourir !

Afficher l'image d'origine

 

 


Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


SAVOIRS AUTONOMES |
LE CHABA |
Collectif des Hauts de Cham... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un autre regard sur soi et ...
| COLLECTIF49
| GUAT Clément