Archives pour la catégorie humour

Protégé : Un peu d’humour en chanson

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Petite recette de famille…

Ingrédients :

- Une douzaine d’aïeux parisiens
- Une dizaine de bourguignons
- Une pincée de campagne
- Un souffle d’épices laotiennes
- Une jolie poignée de beurs

Préparation :

Bien mélanger le tout en prenant garde de ne pas amalgamer les cultures
Ne séparer aucune couleur ou caractéristique, les laisser se nuancer d’elles mêmes
Mettre les religions à germer de côté, le met en préparation étant doté d’intelligence
Prendre bien soin d’éliminer toutes racines racistes, ceci  pouvant provoquer de l’acidité
Laisser reposer durant 9 mois environ
Dès la sortie du petit être confectionné, l’arroser d’amour sans modération

Résultat :

Petite recette de famille... dans amour bb16045-225x300

Maï à 1 an

 

Le petit diable a 3 ans

- Nany des ballons des bonbons de babies nany regarde les ballons regarde nany nany……..

Oui bon au téléphone pas simple, alors maman a branché la cam et j’ai pu voir mon petit diable en pleine action d’ouverture de cadeaux, sautant, dansant, chantant, riant…

- Nany voiture nany Maïly voiture nany….

Gros pincement au coeur et…

- Le téléphone y pleure nany….

Puis une photo de toi petit diable reçue sur mon téléphone où juste sortait d’une grande boite de cadeau ta petite tête brune et ton petit regard malin…

Oui mon petit diable a 3 ans :-)

Le petit diable a 3 ans dans etat d'ame diable-en-boarte-clown-

Chercher un stage… Premier contact avec la société pour les ados… Mieux vaut en rire !

Oui mieux vaut en rire…

Mais je suis fière de mon petit bout de femme qui hier a bravé courageusement les visages fermés des gérantes des boutiques de vêtements !

Sa petite pochette à la main, prenant une grande bouffée d’air à chaque fois avant d’entrer, se redressant les épaules bien droites et sur un ‘ hop ‘ elle allait braver cette hostilité apparente.
Je l’ai écoutée se vendre et ‘ Chapeau Mademoiselle Léopoldine !  ‘
Malgré des dizaines de  » NON  » entendus, elle continuait sans se démoraliser partant du principe qui s’ils ne la prenaient pas c’était dommage pour eux !!!

L’an passé, elle avait effectué son stage chez une costumière et avait créé de A à Z une jupe, du dessin à la finition ; cette année voulant être styliste elle a choisi de voir comment seraient vendues ses éventuelles futures créations.

Je ne sais pas si les gérantes de magasins se souviennent être passées par là, mais à leur manque d’empathie, je ne pense pas………

Je tiens à remercier les boutiques : NAF NAF et ARMAND THIERY pour accueil et leur ouverture et le carton rouge ira à PETIT BATEAU car demander un CV et une Lettre de Motivations à une jeune fille de 15 ans et demi relève sincèrement de la connerie…

OUI mieux vaut en rire, mais bravo ma puce !

Chercher un stage... Premier contact avec la société pour les ados... Mieux vaut en rire ! dans carton rouge peinture-annuaire15

 

Jurassic park – version psy…

Cela faisait des années que ne j’étais pas allée dans cet endroit virtuel et caché et où il ne faut pas dire ailleurs ce qu’on a lu ici parce que sorti du contexte ça peut être mal interprété…

Donc en gros caractères en bas de page il est écrit IL EST INTERDIT DE DIVULGUER CE QUI CE DIT ICI !!!!!!!!!

WAHOU !!!!!!!!!

Montrer pattes blanches à l’entrée et les moutons noirs dehors :-)

Mais moi j’aime bien tout ce qui est interdit, je le prends dans le sens où plus c’est psy et moins c’est ouvert…

Vous qui ne pouvez pas comprendre que l’on se masturbe encore sur cette pauvre Dora passez votre chemin et laissez nous bavasser tranquilles on fait stagner la psychanalyse parce que sinon on ne pourra pas la suivre, alors même si ya plus de pages à nos bouquins à force d’avoir lu les mêmes ces dernières décennies, on les connait par coeur alors que même on peut les réciter…

Ils se congratulent entre eux ou s’engueulent ça, ça dépend ou était la virgule et que l’autre il l’a pas vue, alors  pendant des heures ils vont parler (parce que chez ces gens là on ne cause pas on parle) et ils vont refaire le bouquin entier de Freud ou Lacan (z’en connaissent pas beaucoup d’autres) autour de la virgule. Non, parce que SI ya la virgule ça veut pas dire la même chose que SI ya pas, alors si il l’a pas mise qu’est ce qu’il voulait dire. hein ???!!!

La ligne téléphonique avec les deux précités d’outre tombes étant visiblement coupée, les voilà bien emmerdés pour virguler ou pas…

Bon tout ça c’est entre nous, le répétez pas, parce que c’est interdit !!!!!!!!!!!!!!!!!

C’est mignons des dinosaures tant qu’ils sont herbivores mais si ils sont carnivores, là c’est ++++ dangereux et dans la bande y’en a des carnivores. Moi j’en ai repéré un cet après midi ; je me suis même demandé s’il n’avait pas raté ce qui va derrière PSY… Il est chanalyste pour avoir raté chopathe à mon avis, mais on peut pas avoir tous les diplomes non plus, c’est vrai quoi !!!!!!!!!!
Alors du coup il est devenu psychanalyste et une vocation de ratée, mais il se rattrape bien quand même dans la sphère…….

J’ai lu, mais faut pas le dire alors je vais changer un peu les termes, quoique….

A une de ces patiente qui était en grande souffrance (bien précisé en grande souffrance)
Il a donné un conseil, mais comme chez ces psy là on donne pas de conseil, il est venu se confesser au park…
Mais en fait c’était pour rire… Il n’a pas donné de conseil, il a sorti la première connerie qui lui passait par la tête (et ça doit pas manquer)
La pauvre patiente (en grande souffrance) est revenue la séance d’après en lui disant qu’elle avait eu beau réfléchir mais que le conseil ne l’avait pas aidée et qu’elle souffrait toujours autant.
Et là, le PSY……… lui a répondu : normal c’était rien et surtout pas un conseil alors que ça ne vous serve à rien c’est normal !

Cherchez l’erreur ou l’horreur !

Moi je me mets à la place de cette femme et j’ai mal pour elle, mais ça c’est pas dans leurs bouquins……………….

A un moment donné cette génération de dinosaures va s’éteindre et je souhaite sincèrement que personne n’ait l’idée d’en conserver l’ADN et que surtout dans quelques siècles il n’en reste plus de traces….

Mais tout cela je ne vous l’ai pas dit parce n’oubliez pas que je suis dans l’interdit psychanalytique MYSTIQUE (gris)

Jurassic park - version psy... dans carton rouge Jurassic_park_showdown

 

 

 

 

Ces années là !

Quand j’observe de ma place psy le monde du travail aujourd’hui, me revient le souvenir de ces années là…

Les années 80/90…

Années bénies pour les employés qui quittaient un travail pour en retrouver un autre le lendemain.

Années où tout le monde avait sa chance de réussir ou graver des échelons sans pour cela avoir fait science po ou HEC

J’ai eu la chance de travailler ces années là dans une entreprise américaine à l’ambiance fabuleuse, où tout le monde se tutoyait du technicien au PDG en passant par les secrétaires et les chefs de services. Où travailler au sein de la DRH était vraiment dans le but que les employés se sentent bien dans leur travail à l’affut du moindre souci,  soutenant les personnes dans les périodes difficiles de leurs vies privées parce qu’il était bien intégré qu’une entreprise ne pouvait bien fonctionner qu’avec un personnel qui va bien.

Ces matins là où nous arrivions selon nos désirs, travaillant en horaires variables ; croisant l’un ou l’une se rendant à la cafet pour boire un café et y retournant pour les accompagner… 1 fois 10 fois… selon les arrivants, chouchoutés nous étions par Yvonne qui dirigeait sa cafet de main de maitre et essuyait aussi les larmes lorsque peine de coeur il y avait.

Les plus jeunes se faisaient appeler « les filles de Madame Joe » ; touchant mais un côté un peu mère maquerelle que je leur avais fait remarquer mais qui les faisait rire.

Je me souviens de Nicolas, que tout le monde détestait pour sa franchise mais que j’adorais pour la même raison et me revient la description qu’il avait faite au téléphone de l’une des conseils à un client qui craignait de ne pas la reconnaitre ‘ Vous ne pouvez pas la rater : c’est la plus grande, c’est la plus maigre et c’est la seule qui se marche dessus dans les couloirs’
Nicolas m’a formée à tous les outils informatiques avec cette inexorable et énervante patience ‘raté recommence’

Je me souviens qu’il était préférable de frapper à la porte des bureaux avant d’entrer car certaines surprises pouvaient nous attendre derrière, eh oui des couples se sont aussi formés là bas.

Je me souviens avoir eu 2 avertissements car déjà je ne fermais pas ma g….. Que mon boss m’avait dit ‘plutôt que de foutre le bordel en défendant la veuve et l’orphelin viens me voir et dis MERDE quand il y a un problème’ Alors souvent j’ai ouvert la porte de son bureau et crié MERDE… Client ou pas…
Mais qu’avait il à dire ce chef de service qui se promenait dans les étages parfois avec un bob Ricard sur la tête et des lunettes de soleil en plein hiver…

Puis la crise du Golf est arrivée et les américains ont débarqué aussi dans notre entreprise. Vouvoiement obligatoire. Costume obligatoire. Tailleur obligatoire…. Et petit à petit le personnel est parti remplacé par de braves petits soldats…

Je me souviens des larmes de celui qui m’avait collé les 2 avertissements le jour où je lui ai demandé à profiter de la prime de départ ‘oh non pas toi’….
Je me souviens de mon diner de départ, des cadeaux et la bataille pour m’offrir LA rose tendue par le vendeur à la sauvette au restau et qui est reparti heureux libéré et de ses roses et même de sa corbeille…

Oui je regarde aujourd’hui ce monde du travail où évoluent mes patients et patientes et oui je me souviens….

Ces années là ! dans humour

 

 

 

Un seule être vous manque et tout est dépeuplé…

… Votre conseiller bancaire…

Où le merdier de tous les étés !

Je laisse ma ‘fote’ d’orthographe car je la trouve sympa et bien en rapport avec mon texte (merci MF) …

Eh oui comme tous les étés c’est le merdier en France, ne parlons pas des administrations ce sera pour une autre fois, mais de nos chères amies les banques !

Comme toute personne travaillant en libéral, j’ai deux comptes : l’un perso et l’autre pro et donc deux adorables conseillères qui, en juillet – août et voire même septembre deviennent ‘sourdes-muettes et aveugles’ mieux encore que les trois singes de la sagesse puisque personne autour d’elles ne sont au courant des accords passés, des découverts accordés, des prélèvements à rejeter… De véritables tombes…

L’an passé prenant pour la première fois des vacances depuis plus de 7 ans, je m’étais fait le plaisir d’un prêt bancaire, car en libéral les congés payés ‘yapas’ ; donc pour profiter pleinement de mes vacances sans me soucier de la rentrée j’avais rendu visite à ma conseillère perso qui, avec un grand sourire m’avait accordé ce prêt ! SAUF qu’elle partait elle aussi en vacances (mais ça en général vous ne le savez que lorsque vos ennuis commencent) donc, avec toute la conscience professionnelle évoquée plus haut, un grand moment de silence et de solitude s’est fait autour d’elle durant son absence et PAR CHANCE dites donc… Nous sommes rentrées de vacances en même temps, alors en fait, mon prêt fut viré sur mon compte à NOTRE retour de vacances. Il faut quand même leur accorder qu’au niveau confidentialité on peut leur faire confiance… Merci LCL !

Cette année, j’ai connu un plus grand moment de solitude encore, puisque mon déménagement de juillet tombait drôlement mal au niveau permanence bancaire. Moi je vous conseille avant tous mouvements ‘vacances ou déménagement’ de coordonner vos dates avec celles des vacances de votre conseiller bancaire car sinon, je le répète : c’est le merdier !!!!
Où peut être leur soumettre l’idée de faire appel à des bénévoles le temps des cigales…

Consciente des possibles problèmes ‘chat échaudé…’ je prends rdv avec les deux concernées afin de tout mettre au point et que tout se passe bien.
Vous remarquerez que dans ces cas là, ils sont également en panne de stylo/papiers car ils n’utilisent que le verbe, on ne sait jamais des fois qu’il y ait des preuves de notre passage ; ou que l’un de ceux qui ne doivent pas savoir, soit : leurs collaborateurs, soient au courant (confidentialité oblige…)

En abrégeant un peu :

Tous les prélèvements auxquels j’avais fait opposition sont passés par magie, car personne ne les a vus durant deux mois et ce, malgré mes fax, mes appels ainsi que mes lettres recommandées.
Comme j’ai eu la bonne idée de prendre toutes mes assurances au sein de mes banques, là aussi le bug total !

Dans un premier temps, au niveau de ma banque pro, c’est le conseiller de ma conseillère qui est parti en vacances et ensuite ma conseillère a pris le relai mais sans conseiller son conseiller et comme ils semblent totalement siamois, l’un emportant les yeux de l’un et l’autre les oreilles de l’une, autant attendre que l’avalanche se termine ou sinon, comme un mec bourré qui tombe devant un réverbère, vous vous relevez, vous vous cognez et ainsi de suite en laissant tout compte fait passer le convoi !!!!!!!!!!

J’ai donc attendu la remontée de bretelles, soit : le retour de ma conseillère horrifiée par mon découvert et lui ai mis le nez dedans comme l’on fait avec les chats; elle continue encore à tenter des négociations, c’est incroyable comme un découvert créé par eux leur donne du punch mais vous par contre n’attendez pas d’excuses, ça ne se fait pas… chez ces gens là !!!!

Merci la banque pop !

Quant à ma conseillère perso, alors elle… on va attendre l’accouchement car alors que j’ai pensé qu’elle était partie en congés, l’on m’a annoncé son congé mais maternité. Là aussi chapeau sur la communication car je pense qu’elle devait savoir début juillet qu’elle était enceinte compte tenu son congé mater en août et cela m’aurait évité des heures d’écriture de mails compte tenu du fait que personne ne les lit, toujours confidentialité… Et surtout qu’elle est remplacée par la directrice qui elle aussi est partie en congés et dieu merci… non maternité !

Alors entre les « compte tenu de.. que ou du… » et les « comptes non tenus »… Avant d’ouvrir un compte dans une banque demandez d’abord toutes les dates de congés des conseillers et choisissez celui qui collera avec les vôtres et jeter un oeil sur le ventre rond ou non si votre future conseillère est une femme !

Qu’on se le dise….

La plus fiable restant quand même celle ci :

Un seule être vous manque et tout est dépeuplé... dans coup de gueule tirelire

 

 

 

 

Et pendant ce temps… Zaza veille…

Il fait chaud dans mon village marseillais, nous ne croisons nos voisins que le matin très tôt, puis un peu avant la sieste, puis à la tombée de la nuit lorsque les tuyaux d’arrosage se croisent ainsi que les parfums de grillades et de pastis…
Des échanges toujours cordiaux, frais et chantants…

Volets fermés, la vie continue à l’intérieur des mas provençaux ; la seule à veiller : Zaza !
Notre Zaza, chienne sans age ou trop agée pour qu’on en parle, l’age de ceux que l’on aime, c’est comme les sources… ça ne se dit pas…
Notre imposante Zaza décide de la circulation dans le village, des heures de passage des touristes, des voitures qui peuvent passer et celles qui ne le peuvent pas. Elle décide des places de parking. Elle accompagne certains randonneurs, soit pour qu’ils ne se perdent pas ou soit pour être certaine qu’ils repartent…
Zaza aboie peu, elle se pose et le milieu de route lui convient très bien pour veiller !!!

Pas un jour sans entendre un conducteur du village vitre ouverte et lançant :

- Zaza pousse toi !
- Zaza j’attends que tu te ranges là !
- Zaza laisse la place !
- Oh Zaza tu es pénible !

Et souvent, l’on entend une portière s’ouvrir, un gros soupir ronchon de Zaza, et une portière qui se referme… Oui parfois il faut porter Zaza pour pouvoir continuer son chemin…

Zaza qui porte autant de puces que les collines du thym !
Zaza Veille !

Elle nous accompagne à la voiture et nous raccompagne au portail, espérant bien querir par là un petit gâteau…

Lors de ses rondes journalières, des « Bonjour Zaza »viennent de chaque maison devant lesquelles elle passe, veillant sur les habitants de son village.

Elle fait la joie des enfants les suivant dans leurs jeux et leurs rires…

Il n’est pas rare d’entendre un habitant du village s’adresser au conducteur d’une voiture ‘étrangère’ trop pressé :

- Ooohhh tu l’as pas vu la chienne ? Alors le pied sur le frein et le klaxonne dans la poche ou tu te la recules et tu te la promènes ailleurs ta charrette !!!

L’age de Zaza la fait boiter d’une patte ou d’une autre…
L’age de Zaza l’emportera et tout un village le deuil portera

Mais pour l’instant… Et pendant ce temps… Zaza veille…

 

Et pendant ce temps... Zaza veille... dans humour animal_painting

 

 

 

 

 

La libération et le rire…

Avant d’écrire l’article sérieux sur l’infidélité ; je souhaiterai revenir sur mon week end !

Week end hors du temps, de ce temps ; hors du monde, de ce monde…

Déjà je remercie Caro et Nathy pour leur présence active dans la journée et totalement désactivée le soir…

Grâce à elles Léopoldine a pu fêter ses 15 ans comme elle le souhaitait et j’ai pu moi me libérer de toutes les tensions accumulées depuis des années, dans le rire, par le rire…

Vous est il arrivé de rire si loin et si longtemps que vous ne savez même plus pourquoi vous riez mais que le moindre mot de vos amis redéclenche l’avalanche ?

Ce dont je me souviens c’est qu’un tableau appartenant à ma grand mère à ouvert la porte du rire et que cette porte est restée ouverte durant des heures…

Je crois que j’entendrai toujours la phrase d’une des amies de ma fille qui dormait ici ce soir de fête et disant en remontant se coucher avec les trois autres :

- Je crois que ta famille a l’air aussi jetée que nous…

Ma fille riait aux larmes aussi lorsque sa meilleure amie s’est adressée à moi avec cette phrase :

- Vous savez ce qui nous a quand même rassurées c’est que Léopoldine s’était notée sur la feuille de présence à son anniversaire et également dans celles qui dorment ici ! OUF ! Quel soulagement… Imaginez !!!!

Oui, une soirée ou toutes générations confondues jusqu’à 3 heures du matin nous étions fusionnels dans le rire libérateur !!!

Et à toi mon coeur : ne ris pas trop quand même car je n’ai pas dit mon dernier mot concernant ce tableau installé à Marseille…

Je vous aime vous qui étiez près de moi et près de nous, alors MERCI !

Un petit rappel du tableau même si ce n’est pas celui là…

La libération et le rire... dans humour 20060522-102222-TableauFleurs1

Le cadeau de Nathy !

Oui ma Nathy, le cadeau que tu attendais c’était moi et ce cadeau tu l’as eu !
Tu n’y croyais pas, je le sais, mais tu ne crois jamais que l’on peut faire des choses pour toi…
Aujourd’hui, ma puce, tu penses que je suis venue pour voir Bruno, mais si tu savais… et justement c’est pour cela que j’écris ce soir pour que tu saches et pour poser mes mots et maux !

Bien sur, il m’a été difficile de le laisser à Marseille deux jours plus tôt que prévu; mais il sait qui tu es ; il sait que je te dois la vie, il sait que tu es mon amie ma soeur ; le plus dur n’a pas été cela ma tendre puce.

Le plus dur était effectivement que j’allais revoir après plus de 20 années l’homme que j’avais le plus aimé dans ma vie, l’homme qui m’a dit un jour « dégage je ne veux plus te voir ne reviens jamais ici »

Ton cousin !!!

Oui Nathy, c’était dur de me dire que j’allais lui faire face ! Que nous serions face à face !!!
Durant tout le voyage et quel voyage… J’y ai pensé…
Prête à faire demi tour tous les quarts d’heure !!!
Ne pensant qu’à ta déception si je ne venais pas.

Et tant de souvenirs douloureux là bas dans ton tout petit village.
Souvenirs de violence, d’enfance, d’adolescence, de morts, de chagrins, d’incompréhensions…

Non Nathy, je ne suis pas venue pour lui,  même si cette soirée nous a permis de nous expliquer lui et moi, même si j’ai adoré son humour comme au premier jour, même si les pincements au coeur ne furent pas désagréables.
C’est vrai que lorsque je lui ai redonné sa phrase dans son contexte il m’a répondu « oui je me souviens et d’ailleurs tu n’es pas revenue » sa voix était emprunte de regrets…

J’ai passé une soirée magique, unique comme toutes celles que j’ai passé avec vous vingt plus tôt, j’ai d’ailleurs du mal à me remettre du coucher à 6 heures du mat… car pour le coup, je n’ai plus 30 ans…

J’ai apprécié chaque minute de cette soirée et ta main dans la mienne comme avant!!!

Oui, je t’aime Nathy…

Le cadeau de Nathy ! dans amitie 21935997

123

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


SAVOIRS AUTONOMES |
LE CHABA |
Collectif des Hauts de Cham... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un autre regard sur soi et ...
| COLLECTIF49
| GUAT Clément