Archives pour la catégorie socio

Bipolarité

Si je devais mettre une image sur cette souffrance ce serait celle ci :

Bipolarité  dans Les thematiques blog%2B-balance%2Bdesequilibree%2Bde%2Bjustice… Une balance déséquilibrée en constants mouvements…

Mais une balance ne se déséquilibre pas seule, il lui a souvent fallu un poids trop lourd pour qu’elle n’arrive plus à se tarer seule ou que l’on ne puisse plus rien y poser sans que le résultat soit faussé !

Imaginer cette balance chez vous, un jour elle penche à droite et le lendemain à gauche sans que vous y touchiez et quoique que vous fassiez vous ne pouvez maintenir les plateaux en équilibre, bien droits face à face. Vous aurez beau resserrer un boulon, changer une visse, rien n’y fera et pourquoi ?
Parce que vous ignorez l’histoire de cette balance et ce qu’elle a pu porter… plume ou plomb… Un kilo de trop reste un kilo de trop.

Cette petite chose en image est le psychisme d’une personne souffrant de ce que l’on nomme à bon ou mauvais escient ‘ bipolaire ‘

Alors bien sur, tant les changements sont voyants et flagrants tels cette image le souffrant se bat et se bat encore pour les masquer et cacher parce qu’il est une chose que notre société ne n’accepte pas c’est la différence et si leur douleur intérieure est immense ; le regard des autres en rajoute encore davantage.

Vous admirez sans aucun doute des tableaux, des musiques, des livres, des sculptures… des siècles passés… des œuvres crées par des personnes différentes que l’on ne craint  pas aujourd’hui d’affubler de maladies psychiques comme la schizophrénie ou physiques ayant entrainé des séquelles psychologiques comme la syphilis et peu importe la douleur intense qui les a conduit à ces créations ; l’on se contente d’écouter, de lire, de regarder…

Pourtant, en lisant, en écoutant, en regardant plus intensément encore vous y verrez les mêmes plateaux que cette balance ou y entendrez le tintement de ce déséquilibre et ce simplement parce qu’il faut passer par différentes phases, maniaques et dépressives pour obtenir les plus belles créations que l’être humain ait pu concevoir…

Il faut avoir souffert énormément pour que les tripes s’étalent ainsi dans l’art.

Si l’on avait lobotomisés ces GRANDS et GRANDES qu’admireriez vous aujourd’hui ?

L’on ne répare pas une personne bipolaire, pas plus que l’on ne réparera cette balance !
Les personnes bipolaires ne sont pas des cobayes auxquelles l’on tente de faire avaler les dernières pilules sur le marché du lobby pharmaceutique !

Une personne bipolaire est avant tout un être en grand besoin d’écoute et de compréhension, si vous ne la jugez pas, elle créera. Cette personne a autant besoin d’attentions que d’oxygène mais surtout elle a autant besoin d’en recevoir que d’en donner.

Bloquée par le carcan d’une société eugéniste ;  affaiblie par ce poids trop dont elle ne connaitra sans doute jamais l’origine ; elle tente de se soigner pour se conformer alors qu’il suffirait de la laisser s’ouvrir à ce qu’elle en a en elle pour qu’elle vous épate par ses dons et seulement là en elle et seulement en elle les plateaux de la balance s’équilibreront !!!!!!!!!

Pensez en admirant ce que l’on trouve de si beau aujourd’hui que ces grands et grands n’étaient autres que bipolaires………..

Laissez les briller !

Balance dans socio

 

 

Ballade en l’Ardèche

En ces temps hivernaux où la neige n ‘arrive pas sur mes collines balayées par le mistral et en regardant grandir ma plus jeune fille sortant d’une semaine de bac blancs, je songe en ces autres temps de vie en Ardèche.
Choix d’une autre vie, loin des villes, loin de tout confort.
Juste la nature, un papa, une maman et une petite puce de 2 ans et demi.
Je me souviens de notre arrivée dans cette toute petite maison posée comme un nid au fond d’une vallée.
C’était une fin d’octobre, une petite annonce de location dans une boulangerie durant notre semaine de vacances ardéchoises avait attiré notre attention. Lors de notre visite nous nous demandions à quel moment nous atterririons, tant nous descendions et tant les routes devenues chemins serpentaient longeant des maisons malheureusement en ruines comme des traces de vies passées à ne pas oublier…
Il ne nous fallut pas longtemps pour nous décider à tout quitter. Emilie indépendante vivant dans son studio, continuant ses études et commençant sa vie à elle.
Nous voulions offrir à Léopoldine simplement son père et sa mère rien qu’à elle pour quelques années.
La maison… Une pièce à vivre avec une cheminée et une immense porte fenêtre donnant sur la beauté ; une petite chambre borgne et une salle de bain sans chauffage…
Au niveau du terrain, nous n’avions qu’à nous servir des kilomètres de nature alentour…
Le loyer… 800 francs…
Un seul voisin à quelques centaines de mètres, vieux garçon de quarante ans vivant avec sa mère octogénaire et plus… Lise…
Le premier village à 8 km avec son épicerie dépôt de pain et son petit café restaurant.
Nous voilà posés tous les 3 au milieu de nul part et l’hiver approchant.
Papa, maman dormant sur le canapé et petite puce dans la chambre où fut installé un chauffage électrique car seule la cheminée chauffait la maisonnette.
Le bois nous allions le couper, le ramasser, le fendre et le faire sécher dans les dépendances, bébé ramenant les brindilles, fière !
Nous étions en ces moments accompagnés de nos deux chats qui bien sur avaient fait aussi le voyage, heureux de ce pouvoir de liberté totale.
Je me souviens du givre le matin, sur la porte vitrée à l’intérieur de la maison, il y faisait environ 7° au réveil en plein hiver, je lavais la puce dans sa chambre, l’habillait chaudement et elle venait s’installer près de la cheminée pour prendre son petit déjeuner, tout sourire et rire de la neige dehors où elle savait aller bottée et capuchée trainant ‘nounours’ sur sa luge…
Pas de télévision bien sur, pas de téléphone, le facteur ne s’aventurant qu’une fois la semaine… Et encore…
Impossible d’utiliser la voiture durant des semaines, les courses, nous allions les faire à pieds tout les trois les jours ensoleillés et papa y allait seul lorsque la burle dévalait en travers les forêts.
Mes visites à Lise à l’heure du café était ma seule relation sociale mais riche en souvenirs et en tendresse. Elle m’apprit à faire mon pain, à conserver mes légumes et faire sécher ma viande ; à préparer des potions médicinales. A vivre comme elle !
Parfois aussi sans électricité lorsque les fils aussi vieux que notre maison ne supportaient plus le poids du gel et de la neige, alors, à la lumière des bougies et de la cheminée nous parlions tous les trois riches de nous mêmes et de l’amour pour notre enfant.
Les cloches des chèvres et moutons annonçaient l’arrivée du printemps en même temps que poussaient sous nos yeux les jaunes jonquilles le long des ruisseaux.
Trois hivers, passés ainsi. Trois années qui ont enrichi notre fille et fait un peu ce qu’elle est aujourd’hui, simplement merveilleuse comme une jacinthe des neiges des monts ardéchois…

Ballade en l'Ardèche  dans amitie presentation-a-l-hotel-lacoste-des-oeuvres-de-christine_408238_510x255

 

Pour fêter l’évènement du jour !

Beaucoup de bonheur à tous et toutes et vive le mariage pour tous !

Mariage homo

Dis, pourquoi ?

Discussion ce soir avec ma fille qui aura 17 ans dans quelques semaines.
Discussion autour d’un thé avec pour seul bruit le mistral soufflant dans les collines…

Discussion autour de l’intolérance, du racisme, du rejet, de la bêtise !
Bien vastes sujets qui me touchent et surtout qui la touchent elle dans sa jeune vie…

Dis, pourquoi recevons nous toi comme moi des mails islamophobes de personnes qui pourtant connaissent notre vie de famille et savent que nos deux êtres les plus chers ont du sang marocain et que l’une d’elle est musulmane et mange halal par respect pour son papa disparu qui souhaitait qu’il en soit en son début de vie et qu’elle choisisse plus tard sa religion, si toutefois elle en souhaite une.
Dis, pourquoi les gens sont ils outrés par la création d’écoles musulmanes alors que des écoles juives et catholiques foisonnent en France.
Dis, pourquoi certains n’ont que des devoirs et d’autres que des droits.
Dis, pourquoi l’on s’étonne que dans les écoles musulmanes les enfants apprennent le coran alors que dans les écoles catholiques ont y apprend la bible et dans les écoles juives la thora.
Dis, pourquoi ma meilleure amie au yeux bridés, adoptée bébé est elle aussi raciste et pleine de préjugés.

Oui ça fait mal maman, pour Maïly, pour Lyna ! Quel avenir vont elle avoir ? Que vont elles entendre ? Que vont elles subir ?
Il faut leur apprendre à se défendre, leur apprendre à répondre qu’elles sont fières de leurs noms et fières de leurs cultures…
Oui que de bêtises maman débités par des adolescents éduqués par la télé, incapables de penser par eux mêmes.

J’ai même entendu maman que les SDF n’étaient que des fainéants vivant sur la société et comment leur dire que mon beau-père l’était et que je vois encore la souffrance dans ses yeux malgré les deux années passées avec nous.

Ils n’entendent pas et pas plus que leurs parents, ils n’écoutent que la télé qui elle dit la vérité !

Dis, pourquoi ?

C’est ton éducation mon ange qui te fait parler ainsi et tu verras que plus tard et bientôt tu choisiras ton combat et les amis qui vont avec. Je t’ai appris à ne pas subir la société mais à l’aider à évoluer et depuis petite tu le fais très bien, alors garde cette confiance en toi à défaut de l’avoir en ce monde car le monde de demain c’est toi !

Voilà pourquoi !!!!!!!!

 

Dis, pourquoi ? dans amour salvador_adolescente_boltraffio_lazaro_galdiano_mu2680.jpg_1306973099

 

Le mariage HOMO

Lorsqu’une loi denoue les langues !

Je commencerai, comme je le fais souvent, par un cas précis !

L’un de mes patients, homosexuel, en couple depuis près de 20 ans, déjeunait tranquillement au sein de sa famille avec son conjoint lorsque la conversation s’est tournée du côté du mariage homo de manière tout à fait naturelle, au départ…
Puis, dans cette conversation, sa mère pris la parole tout aussi naturellement en prononçant ces mots :

- Mais non ce n’est pas normal le mariage homo voyons ces gens là ne sont pas normaux !!!!

Voilà comment les langues se dénouent et comment un fils prend la vérité de plein fouet, persuadé maintenant que tout n’était qu’hypocrisie et que depuis toujours on le considère comme anormal dans sa famille…

Pour ce qui concerne la position des psychanalystes sur ce sujet, je publierai un texte ainsi qu’un lien menant vers une pétition dans l’article suivant.
Précisant, entre autre, que 9 pays européens ont déjà adopté cette loi !

Moi je préfère prendre l’humour pour parler de ces pauvres hères, avec leurs petites jupettes, avec leurs petites barrettes, avec leur petit air bête…

Les voilà donc emburkées oups pardon embarquées… Oh vilain lapsus… Quoique plusieurs fois par an elles ressemblent à cela quand même :

Le mariage HOMO  dans carton rouge procession-300x192

Bref, elles sont là ne craignant pas le ridicule en s’appuyant sur une INSTITUTION qui compte quand même 50% d’échec ; elles n’ont même pas la moyenne puisque un mariage sur deux finit par un divorce.
Ce sont les mêmes que l’on retrouve dans les manif contre l’avortement ; mais, étrangement, elles ne manifestent jamais contre prêtres pédophiles…
Eh oui nous aussi nous avons nos extrémistes catholiques, trainant derrière elles les 5 ou 6 gosses que Monsieur leur a fait avant de les laisser dormir définitivement au fond du lit conjugal pour aller sauter leurs secrétaires beaucoup plus attrayantes avec leurs guêpières que leurs saintes épouses avec leurs culottes en coton…
Passons sur les mariages consanguins….
A côté de cela, ces mêmes femmes sont souvent allées dans des pensionnats de jeunes filles où elles auront eu leurs premières expériences sexuelles (homo bien sur).
J’ai remarqué que certaines portaient des pantalons, la bible dit pourtant  » une femme ne portera point un habillement d’homme »

….

Bref, on nage en plein délire et les homos n’ont pas demandé non plus à se marier à l’église, alors de quoi je me mêle ???
Remettons les dans la naphtaline c’est encore là qu’elles puent le moins la xénophobie !!!!!

OUI je suis pour le mariage homo simplement parce que je ne vois comment l’on peut être contre !
Deux personnes qui s’aiment ont le droit de s’unir pour la vie officiellement ; de prononcer les mêmes souhaits ; d’avoir les mêmes désirs de devenir parents…
OUI je suis aussi pour l’adoption dans les couples homos car sincèrement lorsque je vois chaque jour le mal fait aux enfants par des couples hétéros je me dis que l’on peut difficilement faire pire !!!!!!!!!!!!

Je vous laisse sur cette magninifique photo où l’amour triomphe de la haine :

homo-300x203 dans coup de gueule

 

 

 

Protégé : Doit on représenter les prophètes ? Entretien avec un théologien

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Coup de gueule du jour : LES NOTAIRES !!!

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

L’ Amitié :

Ne pas entendre mais écouter
Ne pas juger mais interpeller

Ne jamais prêter seulement donner
Ne jamais rompre et toujours aimer

Essuyer ses larmes en oubliant les nôtres
Essuyer les coups à la place de l’autre

Ne pas dorloter lorsqu’il faut brusquer
Ne pas dire oui si non est notre pensée

Ne jamais soupirer c’est égal à mentir
Ne jamais se cacher savoir se découvrir

Essuyer ses mauvais souvenirs un verre à la main
Essuyer ses colères en pensant aux lendemains

Ne pas dire quelle direction prendre mais l’attendre
Ne pas lui demander sa main mais la lui prendre

Ne jamais écouter notre peur et penser à son bonheur
Ne jamais critiquer ses choix juste donner notre humeur

Essuyer les taches faites d’incompréhensions
Essuyer l’amour propre sans compromission

L' Amitié : dans A lire 92764

Juste une femme de plus…

Je reçois régulièrement depuis plusieurs semaines, une toute jeune femme, 25 ans…
Appelons la… Elia…
Elia, encore en état post traumatique suite à un drame familial dont je ne peux parler car médiatique et médiatisé ; un drame heureusement rare dans une famille, mais un drame inoubliable…
Elia, toute jeune maman également, est une femme de plus…
Les deux premières séances beaucoup et larmes mélées à l’espoir. La maigreur d’Elia saute aux yeux, nul besoin d’être psy pour deviner qu’elle ne peut plus rien avaler depuis… Mais elle s’accroche, à la vie, à son bébé, à son amour…
Les séances suivantes je la vois rire, sourire. Je l’entends faire des projets, se projeter vers un avenir serein. Le calme après la tornade. Elle a repris des kilos, elle réapprend à vivre…
Les semaines suivantes, je la sens crispée, angoisée, tout a basculé, tout ce en quoi elle croyait, elle esperait…

… Il m’a juste bousculée un peu… Oh les bleus là ce n’est rien je suis tombée quand il m’a bousculée… Oui là ce sont les traces de ses doigts sur mes bras… Mais il a raison je ne suis qu’une merde… Mais il a raison je mange de la merde… Mais il a raison je ne le mérite pas… Je ne peux pas vous payer aujourd’hui il ne m’a rien donné et m’a dit d’aller faire la pute si je voulais de l’argent… Mais il a raison il est trop bien pour moi…

Alors aujourd’hui nous avons tout remis en place, à la vraie place et c’était moi qui avait raison…
Mais pour combien de temps ?
Sans doute ce soir saura t’il y faire avec quelques douceurs emposonnées et demain à nouveau ce sera lui qui a raison…

Juste une femme de plus…

 

Juste une femme de plus... dans Les thematiques medium_violence_tableau

38 Témoins

38 témoins…

Un film que je vous conseille
Un film qui m’a parlé…

La lâcheté de l’être humain

Il m’a parlé d’une part à travers mon vécu où personne dans un tout petit village, la nuit,  n’avait entendu ni mes cris, ni les coups de revolver…

Personne !!!!!!!!!!!!

(Hormis toi, mon amie ma soeur, à qui je dois la vie !)

Il m’a parlé aussi par rapport à un ‘fait divers’ qui s’est produit près de chez moi l’été 2011 :

22 heures environ
Des bruits forts, des bruits d’objets lourds que l’on jette ou projette
Des cris et des pleurs d’enfants
Les hurlements d’une femme

A 22 heures, ici dans ce village,  ou bien l’on est dehors pour profiter de la fraicheur ou l’on est chez soi toutes fenêtres ouvertes……………

Je me suis précipitée dans la rue suivie par mon conjoint et ma fille.
Au milieu de la rue, une table de jardin en fer, des chaises en fer (BRUIT)
Je suis allée en direction des cris et des pleurs (BRUIT)
J’ai demandé si l’on avait besoin de mon aide précisant que j’étais psy
Une voix masculine m’a répondu ‘oui merci’

J’ai vu une petite fille qui serrait une peluche contre elle, criant et pleurant
J’ai vu une femme à terre en sang
J’ai vu un homme ne sachant que faire

J’ai confié la petite à ma fille leur ordonnant de rentrer chez nous
Mon conjoint est resté à l’entrée du jardin de ces pauvres gens veillant sur moi
Je me suis approchée de la femme et doucement l’ai prise dans mes bras
J’ai demandé à l’homme de s’éloigner

Drame de la vie conjugale
Drame de l’alcoolisme
Frayeur pour une petite fille

Que ce serait il passé si nous n’étions pas intervenus ?
Qui sont ces gens qui n’ont rien entendu ?

Comment était il possible de ne pas entendre ????????????????????????

OUI
Qui sont ces gens ?

La lâcheté de l’être humain !

38 Témoins dans carton rouge Nouvelle-image--12--copie-4

 

 

 

12345...8

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


SAVOIRS AUTONOMES |
LE CHABA |
Collectif des Hauts de Cham... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un autre regard sur soi et ...
| COLLECTIF49
| GUAT Clément